Le président Manias n'est pas content

9 septembre 2015 - 12:57

 

 

Patrick Manias fulmine. Pour sa première année en Fédérale III, le club de l'ASL est tenu de présenter une équipe junior et une équipe cadet. Pour l'équipe junior, l'ASL a obtenu une dérogation qui l'en dispense. Mais il faut une équipe cadet, sous peine de rétrogradation ! Pour cela les dirigeants ont fait une entente avec l'AOCB (Caudecoste). Malgré ça, l'effectif est maigre. On arriverait péniblement à 25. Ce n'est pas suffisant. L'année dernière, l'entente avec Colayrac et Caudecoste amenait un flux de rugbymen en herbe et tous les mercredis, c'est une cinquantaine d'enfants qui couraient sur le pré de Pénétro. Cette année, Colayrac s'est rapproché du Passage en espérant rentrer dans le projet de l'agglo. Bon-Encontre a mis son veto à l'adhésion de Layrac. On ne fait pas de cadeau à un club avec lequel on va être en concurrence dans la même poule. L'équipe cadet de l'ASL et l'AOCB existe malgré tout. Entraînée par Gaël Gaffard, Frédéric Roger, Yannick Margnac et Jean-Pierre Salabert, elle a retrouvé le terrain. Le groupe est motivé et espère s'étoffer. Tous les joueurs nés en 2000 et 2001, voulant adhérer à ce projet, seront les bienvenus. Les entraînements ont lieu les mercredis et vendredis de 18h30 à 20 h. Renseignements au 06 50 46 37 69. Quant à l'école de rugby, elle subit les conséquences du départ de l'ancien président qui, ayant intégré le club du Passage, a entraîné des jeunes avec lui. A la fin de l'année passée, il a été dit que l'école de rugby n'existerait plus, à Layrac, à la rentrée. L'école fonctionne toujours, il faut le faire savoir. Entraînements le mercredi pour les 10, 12, 14 ans, le samedi pour tous. Inscriptions tous les samedis, à 14 h, au stade.

L'ASL a accédé à la Fédérale 3 par la valeur de ses joueurs et le dévouement de ses dirigeants. Il accepte tous les défis sur le terrain, mais regrette qu'on mette le club en difficulté de cette façon.

La Dépêche du Midi

Commentaires