Périgord-Agenais : les résumés des 32e de finale de Fédérale 3 Publié le 2 Mai 18 à 18:21 par ACTU.FR

4 mai 2018 - 15:01

Ce dimanche, cinq clubs du comité Périgord-Agenais disputaient la manche aller des 32e de finale de Fédérale 3 et seuls Périgueux et Layrac ont été défaits.

Publié le 2 Mai 18 à 18:21 Le RC Bon Encontre-Boé a gagné face à Aramits. (©Ohvalie – Christophe Georgeval)

En 32e de finale aller, le Stade Belvésois et le CS Nontron ont fait un grand pas vers les 16e de finale avec de larges victoires.

LIRE AUSSI : Le Lardin et Lacapelle-Biron passent les barrages

A domicile, le RC Bon Encontre-Boé a pris un peu d’avance avant un match retour compliqué dans le Béarn, face à Aramits ASASP.

En revanche, le CA Périgueux et le l’AS Layrac ont des points à rattraper au match retour…

 

  • Le résumé des matchs de Fédérale 3 (cliquez sur les liens) :

32E DE FINALE RETOUR. SAINT-CERNIN « A FAIT LE MATCH PARFAIT » À PÉRIGUEUX
En 32e de finale aller, le CA Périgueux s’est fait piéger par une équipe de Saint-Cernin (6-10), qui a parfaitement navigué dans des conditions climatiques difficiles.

32E DE FINALE DE FÉDÉRALE 3. LAYRAC A LIMITÉ LA CASSE À LA BAULE
En 32e de finale aller de Fédérale 3, l’AS Layrac a ramené un bonus défensif de La Baule (26-22) mais le plus dur reste à faire pour l’équipe du Lot-et-Garonne, au match retour.

32E DE FINALE DE FÉDÉRALE 3. BELVÈS A DOUCHÉ LES ESPOIRS DE SURGÈRES
En 32e de finale aller de Fédérale 3, le Stade Belvésois s’est offert un beau matelas de points à Surgères (20-34) avant le match retour en Dordogne.

32E DE FINALE DE FÉDÉRALE 3. BON ENCONTRE-BOÉ A RÉSISTÉ À LA FURIA D’ARAMITS ASASP
En 32e de finale aller de Fédérale 3, face à Aramits ASASP, le RC Bon Encontre-Boé a pris un peu d’avance (19-11) avant un match retour dans le Béarn, qui s’annonce compliqué.

32E DE FINALE DE FÉDÉRALE 3. NONTRON PREND UNE BELLE OPTION FACE À VICHY
Le CS Nontron peut rêver plus que jamais d’une qualification en 16e de finale de Fédérale 3, après sa belle victoire au 32e de finale aller face à Vichy (27-13).

Nicolas Gosselin Ohvalie

Commentaires