Eric Bourdeilh : « Faire la différence au match aller ! » Rugby Posté le vendredi, 18 mai 2018 par le QUIDAM

19 mai 2018 - 08:52

L’Hebdo : Eric, que savez-vous de cette équipe de Plouzané ?

Eric Bourdeilh : On a pris quelques informations auprès du club girondin de Blaye que les Finistériens ont éliminé en 32èmes de finale. On sait que c’est une très belle formation qui possède des joueurs anglais et tongiens d’expérience. Les Plouzanéens n’ont perdu qu’une rencontre cette saison et ont fini premiers de leur poule devant Tours et La Baule. Ils ont même battu à deux reprises cette excellente équipe de La Baule que nous avons éliminé au tour précèdent. On sait donc à quoi s’attendre et on se prépare pour une double confrontation extrêmement relevée. L’important sera de faire une grosse performance ce dimanche pour faire la différence lors du match aller, ou du moins, conserver toutes nos chances de qualification pour le match retour du week-end prochain dans le Finistère.

 

L’Hebdo : Quelles seront les clés de cette double-confrontation ?

E.B. : Même si on prend notre adversaire en considération, la priorité sera de bien se préparer et de se concentrer sur notre propre jeu pour lequel nous avons certaines garanties. Il devrait faire beau dimanche et cela devrait nous permettre de déplacer le ballon et d’utiliser les largeurs. On espère que l’engouement et la ferveur du public layracais seront au rendez-vous, comme c’est le cas depuis plusieurs semaines. Que ce soit contre Périgueux ou contre La Baule, tous nos supporters ont répondu présent et ça a fait de jolies fêtes à Pénétro. Cela fait toujours énormément de bien aux joueurs qui sont transcendés.

 

L’Hebdo : L’effectif est-il au complet pour ce choc ?

E.B. : A chaque dimanche suffit sa peine. Après la suspension purgée par notre flanker Mathieu Jacquemin qui sera de retour ce dimanche, deux piliers font le chemin inverse et seront au frigo face à Plouzané. Mickaël Clayssac qui a écopé d’un carton rouge lors du match retour face à La Baule et Adrien Pascau, qui a pris un second carton jaune consécutif également lors de ce 32e de finale retour, et manquera donc automatiquement ce 16e de finale aller. Enfin, on déplore toujours l’absence sur blessure de notre troisième ligne Julien Trocmez.

 

L’Hebdo : Avez-vous l’accession en Fédérale 2 dans un coin de votre tête ?

E.B. : On sait que si nous passons ce tour face à Plouzané, nous monterons en Fédérale 2 la saison prochaine mais il ne faut pas y penser. Il faut raisonner match après match et si on se qualifie, tant mieux. Pour le moment, la saison est belle et réussie et chacun a envie de poursuivre cette aventure le plus longtemps possible.

 

Propos recueillis par Simon Galinier

Commentaires