AS Layrac : Mat De Carli : « On peut être fier de ce que l’on a fait de ce petit club » Publié le 4 Juin 18 à 10:28 par ACTU.FR

5 juin 2018 - 09:22

L'entraîneur de l'AS Layrac, Mat De Carli, a dressé le bilan de la saison avec cette montée historique pour les "Bleu et Blanc". Même si la défaite a laissé quelques regrets.

A

Il ne peut retenir ses larmes. Après avoir lâché quelques mots à ses protégés, Mat De Carli s’est isolé. Un colosse au cœur tendre. Assis sur la pelouse, Mathieu ne digère pas cette élimination.

Le film de la rencontre : Floirac domine Layrac 

Pourtant, la loi du terrain a parlé et il n’y a rien à dire tant la supériorité de Floirac était évidente, ce dimanche, à Bazas

Ça fait râler de mourir en huitième de finale. Nous étions diminués. La sortie prématurée de Basquet nous a désorganisé »

Le coach poursuit : « Notre saison a été dure. Nous sommes passés par toutes les émotions ». Quelques minutes auparavant, il avait parlé à ses joueurs « d’une saison où on a été secoués ». L’entraîneur a félicité les « Bleu et Blanc » pour avoir réagi avec autorité et maîtrise ». Le décès du président emblématique de l’AS Layrac, Patrick Manias, a accompagné le groupe tout au long de la saison. 

Une montée en Fédérale 2

Ce groupe a su trouver les forces pour s’exprimer et rendre hommage ainsi à cet être cher. Les « Bleu et Blanc » ont décroché le plus beau des cadeaux en allant chercher cette montée à l’étage supérieur.

 

Mat De Carli réconforte ses garçons au coup de sifflet final (©Ohvalie @ Ch.C. )

Au tour précédent, en effet, les Layracais ont écarté la formation de Plouzanè pour composter leur billet pour la Fédérale 2. « C’est ce que l’on a essayé de construire et qui a fonctionné », note-t-il « je suis fier d’eux et de ce que l’on a fait pour amener le club à ce niveau ». Tout au long de la saison, le groupe n’a pas cessé de progresser montant en puissance. Jusqu’à ce huitième de finale où ils ont été un peu courts. fatigués. « On a pris des essais que l’on prenait pas avant. Cela est symptomatique. Mais les garçons ont tant donné », souligne-t-il. 

On a gagné le respect du rugby amateur »

Le technicien layracais n’en a pas « fini de son histoire avec Layrac ». Il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il aura à cœur de conduire les « Bleu et Blanc » sur une belle dynamique pour la saison prochaine et la découverte pour ses protégés de l’univers de la Fédérale 2. 

Commentaires