Pas de miracle pour Layrac Publié le 12/11/2018 à 03:49, Mis à jour le 12/11/2018 à 08:24 PAR LA DEPECHE

19 novembre 2018 - 11:10

Coup d'envoi pour Layrac : en-avant lourdais à la réception et les visiteurs campent cinq longues minutes dans le camp bigourdan.

 

Le temps d'obtenir deux pénalités, de dominer les adversaires et d'inaugurer le score par l'ouvreur Inigo (6e) sur pénalité. Le FCL ne tarde pas à réagir et sur la première incursion, l'attaque partie du sens opposé débouche sur l'aile gauche et c'est le flanker Nogué qui marque avec deux coéquipiers en soutien.

Au quart d'heure de jeu, Inigo réduit l'écart en convertissant une deuxième pénalité (7-6).

Les Lot-et-Garonnais, vêtus à l'agenaise de bleu et de blanc, envoient du jeu, mais la défense pyrénéenne ne rompt pas ; mieux, Mathieu Pouey corse l'addition sur pénalité (21e) mais Inigo lui répond du tac au tac (10-9).

Les Lourdais, mis à la faute, sont souvent pénalisés d'où le quasi-monopole du jeu à l'actif des «bleu et blanc». Lourdes réagit par à-coups et sur une attaque où le surnombre est acquis, Pouey préfère déplacer au pied pour Laborde qui marque le deuxième essai du FCL.

Lourdes rate un essai de peu : percée d'Anel, plaqué à retardement sans sanction, et son coup de pied à suivre ne peut être repris par Aguerre.

Avant la pause, une nouvelle pénalité réussie par Solal remet les siens sur les talons lourdais (17-12).

Deuxième mi-temps et raté de Cler à la réception. Touche pour le FCL et la combinaison mise en action échoue de peu mais le FCL bénéficie d'une pénalité que Pouey se fait un plaisir de réussir.

Layrac joue son va-tout mais commet des fautes dont l'une permet à Pouey d'ajouter 3 points supplémentaires (50e).

Layrac pilonne, Feuillerat écope d'un carton blanc, les Lourdais ne cèdent rien et se dégagent de ce temps fort adverse.

À l'heure de jeu, la sortie de Daléas, blessé, voit entrer Caparroi, ce qui modifie la composition avec Paysse qui glisse à l'aile et Aguerre qui prend place au centre de l'attaque. Nouveau carton blanc pour Latapie.

Le FCL, qui courait après le troisième essai synonyme de bonus offensif, devra se contenter des 4 points de la victoire. Ce qui n'est déjà pas mal…

Michel Corsini  

Commentaires